DélégationBourgogne

Dans l’Yonne

Créer un lien de confiance demande du temps

#révolutionfraternelle

Dans l’émission « Solidarités plurielles » de RCF en Bourgogne du 21 février 2020, Marylène Vergnaud, responsable de l’équipe de Sens du Secours Catholique Bourgogne témoigne de l’accompagnement fraternel que les bénévoles mènent auprès d’une jeune Malienne.

Locaux de l'équipe de Sens du Secours Catholique Bourgogne

Retrouvez l’émission « Solidarités plurielles » diffusée sur l’antenne de RCF en Bourgogne, le vendredi 21 février 2020 à 11 h 10 (1 min 45 s) :

L’équipe de Sens vous accueille au 72, rue Général-Allix à Sens, le lundi après-midi, de 14 h 30 à 17 heures. Vous pouvez prendre contact par courriel ou par téléphone au 03 86 65 28 36.

Pour retrouver les podcasts de l’émission « Solidarités plurielles » sur le site web de RCF en Bourgogne, cliquez ici. Pour écouter les émissions archivées, vous devez vous inscrire (gratuitement) ou vous connecter si vous possédez déjà un compte RCF.

Vous souhaitez connaître nos prochains rendez-vous, cliquez ici

Retrouvez les actualités bourguignonnes du Secours Catholique sur notre page Facebook

L’intégralité de l’intervention :

« Notre équipe de Sens qui comprend une dizaine de bénévoles, reçoit le lundi après-midi, toutes les personnes qui la sollicitent pour diverses raisons. Il n’est pas nécessaire de prendre rendez-vous, nous sommes là, présents pour ceux qui le souhaitent pour apporter notre aide matérielle ou morale.

Il y a quelques temps, une jeune femme a frappé à notre porte un lundi après-midi, pendant une permanence. Elle a peu parlé et pendant trois heures, nous sommes restés là avec elle, autour de la table. Il était évident qu’elle nous demandait de l’aide, mais sans être capable d’exprimer quoi que ce soit, si ce n’est qu’elle venait du Mali.

Nous l’avons reçue de nouveau le lendemain, elle était comme la veille recroquevillée sur elle-même. Il nous a fallu du temps pour la faire parler. Mais elle a fini par craquer et nous a raconté son périple. À partir de là, nous avons pu échanger, et créer petit à petit une véritable relation de confiance. Aujourd’hui, après plusieurs mois d’accompagnement et de soutien des bénévoles, elle se livre, témoigne plus facilement, elle est même bénévole dans un autre association.

Tout n’est pas gagné, le traumatisme qu’elle a vécu ne s’est bien sûr pas effacé, mais la plaie semble s’être un peu refermée. Ce résultat, jamais nous ne l’aurions obtenu sans le dévouement de notre équipe, très impliquée et solidaire ; nos bénévoles se sont relayés auprès de cette jeune femme. Nous avons pris le temps de faire connaissance, de créer un lien, et dans ce cas particulier, le temps nécessaire a été important.

Ce temps nécessaire, le Secours Catholique nous le permet, et nous incite à le prendre car c’est ainsi que nous concevons l’accompagnement fraternel.  »

Faites un don en ligne

Imprimer cette page

Faites un don en ligne