DélégationBourgogne

Yonne

Café sourire de Tonnerre

La magie du « faire ensemble »

Café sourire de Tonnerre

Il semble désuet de découvrir que la convivialité d’un groupe, [ce] n’est pas uniquement de dialoguer, de se rencontrer et de rire !

Créer du lien est le début du vrai bonheur ! Sans relation à l’autre on n’existe pas. On ne peut s’évaluer, se mesurer que quand on est confronté à d’autres. Je dirais que l’on ne mesure son propre « étalonnage » qu’en étant spectateur des dons et qualités différentes chez l’autre. C’est là qu’on se rend compte que personne n’est parfait, et cela fait beaucoup de bien à notre humilité. La qualité que je vois tous les jours avec les plus démunis, c’est qu’il y a toujours une place pour l’autre et qu’ils savent partager, dépanner, inviter.

Nous nous retrouvons tous les lundis après-midi, autour d’un café et des sourires [1]. C’est une grande joie de rencontrer l’autre et de se rendre compte que son handicap n’est plus un sujet de moquerie. On l’écoute. D’autres ont aussi des problèmes : d’un seul coup, on prend du recul sur nos problèmes et déjà tout va mieux. Accepter l’autre sans aucun jugement, c’est tout simplement [l’accepter] lui, c’est peut-être un petit peu pénible, mais c’est lui… sans artifices.

Un autre aspect que j’ai pu voir, c’est l’admiration des uns et des autres pour la réalisation d’un objet ou d’une fresque. Un professionnel d’Espérance Yonne (association accueillant des personnes handicapées) m’avait dit que le lieu qui était conservé intact chez toute personne portant un handicap c’est l’art et la créativité artistique. Je suis resté souvent admiratif devant des œuvres que je n’aurais jamais imaginées [pouvoir être réalisées] par la personne […]. Les talents se déclinent rapidement à l’appréciation des uns et des autres. Chacun devient une référence de savoir-faire, acceptée par l’ensemble du groupe : [cela] développe une dynamique de créativité allant jusqu’à étonner le groupe.

Et c’est là que ce groupe est formé, personne n’est oublié, chacun trouve sa place si petite soit-elle, appréciée et utile pour tous. C’est aussi une émulsion donnant des désirs ardents à chacun.

Je dois reconnaître que cette magie du « faire ensemble » avec les talents multiples des uns et des autres crée une fraternité, une solidarité hors du commun. Grâce à ce petit atelier du mercredi après-midi, nous nous retrouvons à égalité, dans l’unité et la synergie du groupe. Les seules difficultés à gommer sont de faire comprendre à certains que s’ils sont trop parfaits, ils empêchent les autres de se réaliser. Voilà toute la difficulté de s’effacer, même si l’autre fait moins bien que nous, pour qu’il puisse éclore [en accédant] à de nouvelles appréciations de lui-même.

C’est tout un programme qui ne peut se réaliser que dans le temps qu’il faut. C’est aussi une véritable thérapie pour certains. Être capable de faire est je crois le propre de la fierté d’existence de toute humanité. Merci Seigneur pour ces chemins de découvertes parmi les plus petits.

Dominique Sibé
Responsable de l’équipe locale

[1] Accueil Secours Catholique au 12, rue Saint-Nicolas à Tonnerre.

Imprimer cette page

Faites un don en ligne