DélégationBourgogne

Le Secours Catholique s’engage dans le grand débat national

Véronique Fayet, présidente du Secours Catholique-Caritas France

publié en janvier 2019

Véronique Fayet, présidente du Secours Catholique-Caritas France, évoque dans cette chronique RCF du 17 janvier 2019 les actions menées par le Secours Catholique pour participer aux échanges qui vont avoir lieu dans le cadre du grand débat national :

Le Secours Catholique veut mener le changement social pour un monde juste, durable et fraternel avec les personnes qui ont l’expérience de la précarité. C’est ce que nous avons dit dans notre projet national. Les événements récents et la crise sociale mise en lumière par le mouvement des gilets jaunes montrent l’importance d’organiser l’expression des difficultés économiques et sociales vécues par les uns et les autres et l’urgence de faire des propositions de solutions.

C’est pourquoi le Secours Catholique a invité ses délégations à engager le débat, dès aujourd’hui et jusqu’au début de février 2019 (un délai qui nous permettra de contribuer au débat national), dans chaque équipe, chaque groupe, chaque accueil du Secours Catholique qui le souhaite, en étant vigilant à y associer au maximum des personnes ayant l’expérience de la pauvreté.

Une quarantaine de délégations se lancent dans l’aventure en organisant plus d’une centaine de rencontres ou de débats au niveau local dans les équipes, les groupes conviviaux ou les territoires d’animation.

La richesse de ce qui s’y exprimera (s’y exprime déjà) sera « remontée » au niveau national pour être analysée et compilée et une rencontre de type Agora, avec une majorité de représentants du terrain, en tirera les principales conclusions en février, pour aider le Secours Catholique à contribuer activement au grand débat national lancé par le gouvernement. Cette contribution sera publiée.

Chacun peut aussi repérer les lieux où s’investir, en fonction de ce qui s’organise localement. Même si certaines questions peuvent sembler biaisées ou mal formulées, et qu’il reste des incertitudes sur la méthode du grand débat national, et surtout sur la façon dont ce qui en ressortira sera exploité, il n’en reste pas moins que ce temps peut être un moment démocratique important pour notre pays.

Avec les plus pauvres, le Secours Catholique apportera sa part pour porter plus haut et plus fort la parole des plus fragiles et contribuer à un monde plus juste et plus fraternel.

Imprimer cette page

Faites un don en ligne