DélégationBourgogne

Solidarité internationale en Bourgogne/Franche-Comté

Madagascar : les découvertes s’enchaînent

Pour vivre et animer la solidarité internationale de façon concrète, un partenariat a été mis en place entre Caritas Antsirabe et l’association Zoma, à Madagascar, et les délégations de Bourgogne et de Franche-Comté du Secours Catholique-Caritas France.

Caritas Antsirabe, Madagascar

publié en septembre 2019

Les belles découvertes et rencontres se poursuivent pour notre groupe.

JPEG - 1.8 Mo
Caritas Antsirabe, père Justin
Crédit : Charles Welfelé Animateur de réseaux de solidarité Territoire Autunois-Bourbonnais Délégation de Bourgogne

Nous avons été accueillis par père Justin (à gauche), directeur de la Caritas Antsirabe qui développe différents projets d’appui et de développement social.

Pour le projet RISIKA, il s’agit d’un centre de formation pour 150 jeunes en situation de très grande précarité. Crée en 1993, cet établissement propose différentes filières telles que l’atelier de métallurgie avec son atelier de réparation de vélo, le travail du bois, l’agroalimentaire, la coiffure, couture.

Le père Justin attache de l’importance à être le plus présent possible sur le terrain et avec les jeunes…

JPEG - 3.7 Mo
Caritas Antsirabe, Tantely
Crédit : Charles Welfelé Animateur de réseaux de solidarité Territoire Autunois-Bourbonnais Délégation de Bourgogne

Tantely, 18 ans est actuellement en 3e et dernière année de métallurgie. Dans l’atelier où il développe ses compétences, il s’applique à réaliser une poubelle métallique pour une commande externe.

Après l’obtention de son CAP, il envisage de monter son propre atelier de métallurgie ou de réparation de vélos.

JPEG - 3.2 Mo
Caritas Antsirabe, Nadia et Nirina
Crédit : Charles Welfelé Animateur de réseaux de solidarité Territoire Autunois-Bourbonnais Délégation de Bourgogne

Nadia et Nirina, deux enseignantes en agroalimentaire sont souriantes et heureuses dans leur travail. Nirina (à gauche) l’ancienne stagiaire de Nadia (à droite) est désormais sa collègue. Au sein de l’atelier, les apprenants fabriquent du jus avec des pommes biologiques achetées au-dessus du prix habituel aux agriculteurs locaux. Un bel exemple d’économie sociale et solidaire !

Il s’agira lors de notre prochaine étape de rencontrer des paysans d’une communauté ecclésiale de base. A suivre !

Imprimer cette page

Faites un don en ligne