DélégationBourgogne

Conseil d’animation Bourgogne

Mieux connaître les chiffres de la pauvreté pour agir en équipe !

Ce thème a animé le dernier conseil d’animation du Secours Catholique délégation de Bourgogne, le 7 novembre 2017 à Pouilly-en-Auxois.

#RévolutionFraternelle

publié en février 2018

Lors de ce conseil d’animation à Pouilly-en-Auxois nous avons vu ensemble comment les équipes du Secours Catholique peuvent utiliser les chiffres de la pauvreté – issus du rapport statistique du Secours Catholique publié le 9 novembre 2017 [1] – afin d’améliorer la vie des personnes que nous accueillons.

Programme de la journée :
- Présentation des chiffres de la pauvreté par Philippe Lefilleul, du département Statistiques du siège national du Secours Catholique et Christian Martin, bénévole référent statistiques en Bourgogne.
- Réflexion sur la manière d’utiliser ces statistiques.

SUR LE RAPPORT STATISTIQUE NATIONAL

Nombre de personnes accueillies :
En 2016, le Secours Catholique a accompagné 1 438 000 personnes : 767 000 adultes et 671 000 enfants.
Parmi ces personnes, il existe :
- une forte part de familles monoparentales depuis le début des années 2000 ;
- de plus en plus de couples avec enfants depuis la crise financière de 2008.

Parmi les besoins exprimés :
L’écoute vient en premier (60 %) même si le besoin d’aide alimentaire reste très présent (56 %).

Profils des personnes :
38,7% des ménages accueillis sont des familles étrangères (pour 6 % de la population générale vivant en France).

SUR LES STATISTIQUES BOURGOGNE : QUI VIENT AU SECOURS CATHOLIQUE ?

Pourquoi vient-on au Secours Catholique ?
71 % des personnes accueillies par le Secours Catholique en Bourgogne recherchent en priorité une écoute, puis demandent, pour 54 %, une aide alimentaire, 15 % des vêtements, 12 % une aide énergétique.

Niveau des ressources et autres chiffres clés :

  • 88 % des ménages accueillis par le Secours Catholique en Bourgogne vivent sous le seuil de pauvreté (60 % du revenu médian). Cela représente près de neuf ménages sur dix accueillis.
  • 51 % des ménages accueillis par le Secours Catholique en Bourgogne vivent sous le seuil de très grande pauvreté (40 % du revenu médian), soit plus de cinq ménages sur dix accueillis.
  • Près d’un ménage sur cinq ne perçoit aucunes ressources.
  • 82 % des personnes rencontrées par le Secours Catholique en Bourgogne vivent en milieu urbain (+ 6 % par rapport à 2015).
  • 90 % ont moins de 60 ans.
  • 85 % sont sans emploi (60 % sont livrées à elles-mêmes, non connues des agences pour l’emploi ; + 9 % par rapport à 2015).
  • 51 % des ménages accueillis sont des familles (avec enfants) et 42 % sont des personnes seules.
  • 43 % sont des familles étrangères (+ 9 % par rapport à 2015, une conséquence directe de la politique de « redistribution » des migrants sur le territoire national).
  • 78 % des personnes sont orientées par les services sociaux ou autres organismes.
  • 32 % sont sans logement réel (squat, famille, amis…), soit + 8 % par rapport à 2015.
  • 30 % des personnes accueillies sont dépourvues de ressources et 28 % sont dépendantes des aides sociales.

[1] Rapport statistique 2017 consultable sur le site web national du Secours Catholique.

Imprimer cette page

Faites un don en ligne