DélégationBourgogne

Projet délégation Bourgogne - Actions 2017

Rejoignons les personnes en rupture de lien (I)

1re partie : « Aller vers les personnes en détention »

« Faciliter la rencontre avec les personnes en situation de précarité dans et au-delà de nos lieux d’accueil. »
Aller à la rencontre des personnes sur leur lieu de vie constitue l’un des modes d’action du Secours Catholique. En 2017, la démarche « aller vers » a pris plusieurs formes en Bourgogne : aller vers les personnes en détention ; aller vers les jeunes scolarisés au plus proche de leurs familles.

Aller vers les personnes en détention.

Concernant la démarche « aller vers les personnes en détention », en Bourgogne, deux équipes de bénévoles du Secours Catholique ont développé des actions dans les établissements pénitentiaires (pôle prison).

- Équipe prison de Chalon

En mars 2017, le Secours Catholique et la Croix-Rouge ont été conviés par les directions du centre pénitentiaire et des services sociaux de Varennes-le-Grand. Deux raisons ont motivé cette rencontre : un besoin crucial de vêtements pour les personnes détenues et la volonté de développer un travail multipartenarial avec les associations par la mise en place d’actions collectives.

L’occasion est donnée de créer une équipe prison : un appel à bénévoles a été lancé par l’intermédiaire du réseau interne et paroissial. Huit personnes se sont ainsi retrouvées en octobre pour réfléchir à la mise en œuvre de ces deux actions pressenties.

D’autre part, l’administration a organisé un forum des différents intervenants extérieurs le 15 novembre pour permettre aux personnes détenues d’être informées de ce que chaque structure propose, et favoriser une meilleure connaissance entre ces acteurs. Initiative approuvée par le sous-préfet, présent également.

- Équipe prison de Dijon

L’équipe a animé des ateliers dans les quartiers femmes et hommes de la maison d’arrêt de Dijon :

  • Atelier hebdomadaire de peinture sur soie, avec quatre bénévoles, y compris en été, et trois à sept femmes détenues participantes par séance ;
  • Une cinquantaine d’ateliers Échecs, animés par cinq bénévoles avec cinq à six joueurs par séance ;
  • Suspension des ateliers Chant et Yoga en 2017, compte tenu du grand nombre d’activités au quartier femmes.
  • L’équipe prison du Secours Catholique et le Relais Enfants Parents ont organisé le goûter « Pères - Familles », très apprécié de tous.

Le Secours Catholique participe au collectif Dijon Prison avec toutes les associations intervenant à la maison d’arrêt. Un représentant du Secours Catholique a participé à presque toutes les sessions 2017 de la commission pluridisciplinaire unique de « lutte contre la pauvreté ». Une quinzaine d’aides ont été distribuées.

Imprimer cette page

Faites un don en ligne