DélégationBourgogne

{Solidarités plurielles }sur RCF en Bourgogne

Un accueil inconditionnel

Émission du 4 septembre 2020

Avec la rentrée de septembre, l’émission Solidarités plurielles reprend sa diffusion hebdomadaire, le vendredi à 11 h 05. Pour cette première émission, Olivier Truillet, vice président du Secours Catholique Bourgogne partage son expérience sur l’accueil accordé à chacun.

Aide financière : onze répères de l'action du Secours Catholique

publié en septembre 2020

Prendre le temps d’écouter, d’échanger avec la personne pour mieux la connaître, l’accompagner... c’est ce que propose le Secours Catholique pour adapter au mieux sa réponse. Une démarche que met en place le Secours Catholique au regard des onze repères de l’accueil. Écoutez Olivier évoquer son expérience,

« Nous sortons à peine du confinement et nous sommes toujours dans l’incertitude, mais comme lors du confinement, les équipes du Secours Catholique sont confrontées à de nouvelles précarités, s’ajoutant à celles que nous avons malheureusement l’habitude d’appréhender. Ainsi nous avons pu faire l’expérience que ces appels à l’aide ne se figent pas uniquement à du matériel ou au financier, mais bien à l’écoute globale de la personne. D’où ressort très souvent après l’accueil, de la reconnaissance d’autant plus, quand nous avons pu communément avec la personne déceler ce qui était de fait primordial pour elle. Il est évident aussi de rappeler que quiconque, quel qu’il soit est accueilli, écouté et reçoit les mêmes intentions. Aucune différence n’est faite selon les personnes. il est un accueil inconditionnel. La problématique de la précarité révèle le plus souvent une solitude, voire une solitude intérieure et une forte impression d’être incompris, mais surtout cela soulève la question des racines du mal. Pour se faire, au Secours Catholique, nous procédons à une écoute plénière, en prenant le temps d’écouter, de dialoguer, de repérer les attentes, les manques et ce qui d’emblée, paraît difficile à divulguer. Alors bien sûr, nous restons soucieux de la confidentialité, dans le respect et la dignité de la personne. Ainsi, il peut s’installer une confiance mutuelle, ce qui libère autant celle qui est accueillie que celle qui écoute. L’expérience nous montre que de l’aide pressentie de la personne accueillie, nous passons à l’aide effective et mutuelle. Effective parce que le dialogue a pu dégager les besoins réels. Mutuelle parce qu’arrive régulièrement aussi que ces mêmes personnes d’elles mêmes se proposent d’être, de faire. Nous découvrons également souvent ensemble que les aides ne s’arrêtent à nos possibilités au sein du Secours Catholique, mais mettent en marche d’autres acteurs, surtout quand les droits pour la personne ne sont pas acquis, par exemple. Il faut du temps certes pour tout cela, mais justement le temps capitalise les dons réciproques. Bien évidemment pour atteindre cet objectif, il nous a fallu au Secours Catholique mettre en exergue toutes ces expériences, par une ou des façons de faire et d’être. Nous appelons cela les onze repères, pour les écoutants qui deviennent guide pour les écoutés. »

Au mois de février 2020, Gérard Morice, responsable du comité de Côte-d’Or du Secours Catholique et vice-président de Bourgogne a expliqué sur les ondes RCF en Bourgogne, comment se met en place autour de onze repères, l’aide financière allouée à ceux qui en ont besoin.Comment mieux accompagner les plus précaires ?.

Vous souhaitez avoir plus d’informations vous pouvez contacter la délégation Bourgogne du Secours Catholique au 9bis boulevard Voltaire, 21000 Dijon. Par téléphone au 03 80 68 09 80, ou par courriel

Imprimer cette page

Faites un don en ligne