DélégationBourgogne

Yonne

Voyage vers l’espérance

La paix, un travail de chacun.

Voyage vers l'espérance 2018, organisé par l'équipe d'animation spirituelle diaconale de l'Yonne.

Le voyage vers l’espérance, organisé par l’équipe d’animation spirituelle diaconale de l’Yonne, nous a amenés dans la Somme du 9 au 13 juillet 2018, sur les lieux de la Grande Guerre de 1914-1918. Ce voyage avait pour thème la paix.

C’est un groupe de vingt-six personnes qui est parti sur les pas de nos anciens. Nous avons logé et pris la majorité des repas à la maison diocésaine d’Amiens.

Que d’atrocités, d’horreurs, de boucherie humaine pendant la Grande Guerre. Des lieux résonnent encore en nous : Péronne, Rancourt, le site canadien de Beaumont-Hamel, le cratère de Lochnagar. Des images resteront gravées dans nos mémoires et le film « Un long dimanche de fiançailles », réalisé par Jean-Pierre Jeunet, nous a aidés à mieux comprendre la douleur de ces soldats et de leurs familles.

De nombreux musées permettent de témoigner des sacrifices de ces générations et sont témoins de l’histoire. Nous avons été notamment impressionnés par le mémorial de Thiepval, ce mémorial où les Britanniques viennent tous les ans se recueillir sur les tombes de leurs compatriotes.

Après la bataille la vie reprend sur le terrain par la présence du coquelicot, il s’agit de l’une des premières fleurs qui repousse après les bombardements. Porté en boutonnière, le coquelicot est devenu l’emblème de la Grande Guerre pour les Britanniques.

L’homme est aussi capable de créer de belles choses : cathédrale d’Amiens, aménagement du parc du Marquenterre, hortillonnages, basilique Notre-Dame-de-Brebières.

Nous avons pu profiter de la beauté de la nature, des jardins, et observer les populations d’oiseaux – cigognes, mouettes, canards, cygnes… – du parc du Marquenterre.

Que d’ambiance lors de la demi-finale France-Belgique de la Coupe du monde de foot et lors de la baignade à Quend !

Nous avons apprécié l’accueil et la gentillesse de la maison diocésaine, du Secours Catholique, de l’aumônier du Secours Catholique Jean-Marie. Ce fut également une joie pour tous de revoir Myriam, ancienne animatrice à Auxerre et maintenant en poste à Amiens.

Toutes ces visites nous ont permis de mieux réfléchir sur l’importance de la paix qui commence en nous, dans nos familles, dans notre quartier, dans nos groupes du Secours Catholique.

La paix est un travail, à chacun d’y participer à son niveau avec l’aide de Dieu.

L’Équipe d’animation spirituelle diaconale de l’Yonne (EASD 89)

Imprimer cette page

Portfolio