Visuel bannière
S'engager à nos côtés
Paragraphes de contenu
Ancre
Titre du paragraphe
Bienvenue au Secours Catholique-Caritas France
Texte

Vous souhaitez rejoindre les plus de 60 000 bénévoles de l’association, hommes et femmes de tout âge, et partager avec nous un bien précieux : votre temps. C’est une formidable nouvelle !


Ouvert à tous, sans distinction de nationalité, de condition sociale ou de confession, le Secours Catholique-Caritas France fonde son action sur l’Evangile, c’est-à-dire cette conviction profonde que chacune et chacun compte, que la vie a une valeur infinie et que nous avons tous des talents à partager. Ce qui nous rassemble, qui que nous soyons, c’est le désir de fraternité et de solidarité.


Aucune compétence particulière n’est requise. Vous serez accompagné.e dans votre engagement sur le terrain par d’autres bénévoles plus aguerris et serez formé.e  localement pour enrichir vos compétences, développer vos talents et partager avec d’autres. La convivialité sera au cœur de chacune des rencontres que vous allez vivre.


S'engager au Secours Catholique Caritas France, c’est aussi avoir l’exigence de porter ensemble un projet associatif ambitieux, et vouloir résolument :
 

  • Lutter contre la pauvreté avec ceux qui la vivent,
  • Valoriser la parole et les talents de chacun,
  • Développer des actions basées sur l’entraide et la fraternité,
  • Donner envie à d’autres de s’engager,
  • Agir, se former et réfléchir en équipe.

 

S'engager au Secours Catholique
© Christophe Hargoues / Secours Catholique-Caritas France 
Ancre
Titre du paragraphe
Les différentes manières de s’engager
Texte

Devenir bénévole

S’engager au Secours Catholique-Caritas France, c’est d’abord vouloir agir près de chez soi, avec celles et ceux dont la vie est meurtrie pas des situations difficiles. C’est aussi être associé au dynamisme d’une organisation présente sur tout le territoire, dans nos villes et nos villages, avec des équipes locales et des acteurs qui soutiennent le fonctionnement de l’association.

Vous pouvez avoir plus ou moins de temps à consacrer, faire le choix de rejoindre une action régulière ou apporter un appui ponctuel sur un événement. Vous pouvez être en recherche d’une expérience de service et de solidarité ou porter un projet personnel en construction. La très grande diversité de ce qui est vécu au Secours Catholique-Caritas France vous permettra de découvrir comment vous épanouir en apportant le meilleur de vous-même.

Bénévolat régulier ou ponctuel, volontariat (service civique) ou stages, voici quelques exemples d’engagement dans notre délégation :

 

  • Accueillir, écouter les personnes en précarité; participer à des tournées de rue ; accompagner les personnes sans-domicile.
  • Accompagner des enfants et adolescents dans leur scolarité; accueillir un enfant pour les vacances ; proposer des vacances aux familles.
  • Accueillir dans une boutique solidaire.
  • Soutenir la recherche de logement digne et durable ; soutenir les personnes concernées par la précarité énergétique.
  • Favoriser l'insertion des personnes.
  • Accompagner les détenus et leur famille.
  • Devenir bénévole pour l’équipe Communication ; soutenir la réalisation des statistiques d'accueil ; devenir trésorier d'équipe ; devenir bénévole au sein du service Formation.
  • Aider à l’accueil et au secrétariat.
  • Participer à la collecte nationale.

 

Devenir salarié

Le Secours Catholique-Caritas France, employeur associatif du secteur de l’Économie sociale et solidaire (ESS), propose un environnement de travail riche en relations avec près de 950 salariés et 67 900 bénévoles engagés, contribuant chaque jour à la réussite de nos missions.

Découvrez toutes nos offres d’emplois dans les différentes directions du siège à Paris ainsi que dans toutes nos délégations.
 

VOIR NOS OFFRES D'EMPLOI
 

 

Être bénévole au Secours Catholique
© Gael Kerbaol / Secours Catholique-Caritas France 
Ancre
Titre du paragraphe
Nos bénévoles témoignent
Texte

Job et théo : « France, terre d'accueil, nous étrangers intégrons-nous, partageons la richesse de nos cultures pour le bonheur de tous. »

Fuyant les persécutions de leur pays d'origine, Job et Théo ont dû laisser leur famille et sont arrivés à Nevers au hasard de la volonté des passeurs, quittant un monde connu pour un autre, inconnu. Après leurs démarches vaines auprès de l'Office français de protection des réfugiés et apatrides (OFPRA), l'équipe locale du Secours Catholique leur a accordé un secours d'urgence et proposé de partager un repas. Job et Théo, ne voulant pas recevoir sans participer, ont mis leurs talents de musiciens au service des autres, selon les demandes. Heureux de rendre service comme bénévoles, ils offrent leurs talents, ils aident les enfants dans leurs devoirs à la mairie de Nevers, ils participent aux ateliers théâtre, jardinage, peinture et chorale. Dans leurs chansons ils disent leurs convictions : « France, terre d'accueil, nous étrangers intégrons-nous, partageons la richesse de nos cultures pour le bonheur de tous. »

 

HUGUETTE : « ça me fait du bien d'être au contact du monde. »

Sollicitée par la responsable de l'équipe Secours Catholique d'Étang-sur-Arroux, Huguette assure la responsabilité de l'atelier vannerie. Corbeilles, paniers, plateaux à fromages : le savoir-faire d'Huguette a tôt fait de se transmettre. Le Secours Catholique-Caritas France d'Étang se charge de fournir la matière première : planche avec trous, sécateur, poinçon et bien sûr osier qui, pour pouvoir être manipulé, doit être au préalable mouillé. Cette activité originale connaît un franc succès. Huguette, quant à elle, reconnaît y prendre beaucoup de plaisir : « Le contact au sein de l'équipe est primordial pour moi, maintenant que je suis seule, ça me sort de chez moi et ça me fait du bien d'être au contact du monde. »

 

Bernard : « ça me donne le moral ! »

Bénévole depuis huit ans au pré-accueil de l'équipe Secours Catholique de Mâcon, Bernard dit avoir toujours eu « envie d'aider ». Routier international à la retraite, il lui est arrivé plusieurs fois de porter secours lors d'accidents. Aujourd'hui il ne ménage pas son temps au Secours Catholique pour mettre les personnes accueillies en confiance, « voir si tous est bien dans les clous » sans oublier d'offrir boissons et rafraîchissement et de lier conversation. Et puis Bernard apprécie tout particulièrement l'accueil chaleureux que lui réservent les autres bénévoles. « Ça me donne le moral ! » Un vrai plaisir pour lui, sans oublier sa participation à la rédaction tous les deux mois d'un petit journal de six pages : « Je suis très occupé, c'est bien et je ne suis pas prêt d'arrêter. »

 

Ancre
0
Image
Job et Théo, migrants bénévoles de l'équipe de Nevers
Légende
Job et Théo, migrants bénévoles de l'équipe de Nevers
Crédits
© Yannick Desvignes, comité de la Nièvre du Secours Catholique délégation Bourgogne
Image
Huguette, animatrice de l'atelier vannerie à Étang-sur-arroux
Légende
Huguette, animatrice de l'atelier vannerie à Étang-sur-arroux
Crédits
© Photo : Le Journal de Saône-et-Loire
Image
Bernard, bénévole de l'équipe de Mâcon
Légende
Bernard, bénévole de l'équipe de Mâcon
Crédits
© Délégation Bourgogne du Secours Catholique-Caritas France
Ancre
Titre du paragraphe
Portraits de bénévoles
Texte

Marie-France Dureuil

Bénévole dans l'équipe de Saulieu, Marie-France Dureuil a toujours fait de l'accueil une priorité. Très jeune déjà elle prenait soin de sa petite soeur lorsque sa maman avait à s'absenter. « Pour moi, c'est naturel d'aider chaque fois que je peux » dit-elle. Pas étonnant donc de la trouver très investie dans la vie de sa commune, à différents niveaux : conseillère municipale - elle effectue son 2ème mandat - elle est aussi très impliquée au sein de la paroisse à Manlay où elle habite - chorale, équipe liturgique, funérailles, pastorale de la santé.
Aussi lorsqu'on l'a sollicitée pour rejoindre l'équipe du Secours Catholique de Saulieu, il y a plusieurs années, elle a dit oui « naturellement ». Et la période difficile que l'on vit la voit encore plus impliquée, sur le terrain notamment : « l'isolement est dur en rural  et très souvent, les personnes que je rencontre ont surtout besoin d'être écoutées, parfois c'est même leur demande principale ».
 
 
Anne-Marie Kaiser

Jean Pierre Noret, trésorier Secours Catholique Bourgogne

Jean-Pierre Noret

Les chiffres, c'était un peu son métier. Aussi, lorsque l'opportunité s'est présentée, il n'a pas hésité : depuis l'été dernier Jean-Pierre Noret est trésorier bénévole de la Délégation du Secours Catholique. Ancien directeur de banque, Jean-Pierre, une fois à la retraite, voulait donner du temps pour aider les autres. Domicilié à Beaune, sa rencontre avec une bénévole du Secours Catholique l'a décidé. En mission depuis une douzaine d'années à l'accueil au sein de l'équipe de Beaune et depuis 2014 comme trésorier, il a été sollicité pour remplacer la  trésorière bénévole de la Délégation à Dijon, empêchée pour quelques mois et qui depuis a présenté sa démission. Mission qu'il a acceptée avec plaisir et qui occupe deux tiers de son temps, notamment en présentiel à Dijon 2 à 3 fois par mois. Jean-Pierre apprécie cette fonction qui le fait participer à la vie financière de la Délégation sous ses aspects les plus divers : suivis budgétaires, réunions des trésoriers des équipes, financement des travaux, sans oublier les « très bons contacts » avec les salariés et bénévoles qu'il est amené à rencontrer.

Anne-Marie Kaiser

 

Liliane Martin, bénévole gèrant le micro crédit

Liliane Martin

Entrée en 2015 comme bénévole à la délégation du Secours Catholique à Dijon, Liliane Martin a pris en charge en 2016 la gestion du micro-crédit pour la Côte-d'Or.  Au début en binôme, Liliane assure seule maintenant cette mission et s'en dit ravie. Elle qui voulait depuis longtemps venir en aide aux plus démunis, peut désormais s'y consacrer depuis qu'elle est en retraite. Le micro-crédit s'adresse à des personnes dans l'impossibilité de prétendre à un prêt bancaire. Conditions à remplir : avoir un objectif - car il s'agit avant tout de responsabiliser les demandeurs - ne pas dépasser 3000 € remboursables en trois ans. Trois ou quatre dossiers en moyenne aboutissent par an, moins depuis la crise sanitaire, ce qui désole Liliane « tous ces gens qui se trouvent dans le besoin ». Actuellement, elle aide à la mise en place d'un micro-crédit dans la Nièvre, en attendant des jours meilleurs : « le contact est primordial, souvent le seul de parler aide autant que le crédit qui sera apporté »

Anne-Marie Kaiser

Auteur et crédits
Crédit photo : © Christophe Hargoues / Secours catholique-Caritas France
Les dernières missions postées
Précision sur la date
01/09/2021
Type d'offre
Bénévolat
Commune
Puisaye
Précision sur la date
01/09/2021
Type d'offre
Bénévolat
Commune
Yonne
Précision sur la date
01/09/2021
Type d'offre
Bénévolat
Commune
Nevers