Visuel principal de l’article
Précarité énergétique
Légende image
@istock
Contenu national
Thème
Accompagnement
Logement
Précarité
Commune
Nièvre

« Un Digne Toit »

Paragraphes de contenu
Ancre
Titre du paragraphe
Un programme pour lutter contre la précarité énergétique
Texte

La précarité énergétique touche douze millions de foyers en France. Pour eux,  dans des situations extrêmes, il leur faut choisir entre se nourrir ou se chauffer, avec de graves conséquences sur leur santé.          

Dans la Nièvre, plus de 25 % des ménages se trouvent en situation de précarité énergétique. Sollicité pour le règlement d’impayés de factures d’énergie, le Secours Catholique a lancé en octobre 2020 un programme : « 1 digne toit » en faveur des plus démunis par un accompagnement durable sur les causes de la précarité énergétique.

Notre ambition pour demain vise à :

  • identifier les propriétaires très modestes de maisons indignes (selon des critères de l’ANAH), 
  • tisser un réseau de bénévoles « Tiers de confiance » dans le département,
  • aider et accompagner les familles dans toutes les démarches administratives et pendant toute la durée des travaux de leur logement.

Des bénévoles du secours Catholique sont engagés dans cette mission. Leur rôle de « Tiers de confiance » ne demande aucune connaissance ou compétence préalable. Ces bénévoles accompagnant ne sont pas des spécialistes du social, du domaine financier, de l’habitat, des travaux de rénovation... En revanche, leurs qualités humaines sont primordiales pour assurer ce rôle de « Tiers de confiance » : particulièrement  par la patience, l’empathie, l’humilité, la diplomatie.

Sylvie, l'une d'entre eux, témoigne : « J’ai souhaité transmettre mes connaissances au Secours Catholique pour accompagner les personnes accueillies bénéficiaires du programme « 1 digne toit », de A à Z, et ainsi les aider à retrouver leur dignité ».
Jean-Marie, confie : « Si l’accompagnement d’une personne peut l'encourager, lui apporter une petite "lumière", et bien je plonge. J’espère seulement ne pas me noyer ! ».